MANGEL TOUT PRES DE LA GAGNE EN CORSE

Laurent Mangel

Deuxième du Grand Prix de Lillers, deuxième de Cholet - Pays de Loire, et maintenant deuxième déclassé de la première étape du Critérium international. Laurent Mangel a une sacrée forme mais la victoire se refuse à lui. Le coureur de Saur-Sojasun, à Porto-Vecchio, n'a pu empêcher Florian Vachon de lui chiper la victoire sur la ligne, au terme d'un sprint en petit comité, à l'issue duquel il a ensuite été déclassé. Il était le seul coureur de son équipe à avoir terminé dans le premier peloton.

Mangel deuxième...

Laurent Mangel est passé par tous les états. D'abord, il a bien cru que la première étape du Critérium international était pour lui. Idéalement placé pour le sprint final, en petit comité et en l'absence des principaux sprinteurs, il se retrouvait en tête dans la dernière ligne droite, filant vers un possible succès. Mais son sprint avait été lancé de trop loin. Le vent comme ennemi numéro un, le Franc-Comtois peine alors à rallier la ligne d'arrivée sans dériver vers la gauche. Florian Vachon est accroché dans sa roue et le saute sur la ligne.

... puis déclassé

Une deuxième place qui le déçoit mais qu'il accueille avec du recul : "J'ai lancé aux 250 mètres. Ca a été mon erreur..." Quelques minutes après l'arrivée, Laurent Mangel apprend son déclassement pour sprint irrégulier. Apparemment il a fait une vague et il y a aussi eu une chute, explique Nicolas Guillé. C'est plutôt décevant, mais surtout pour lui, car il était capable de gagner." Laurent Mangel essaye tant bien que mal de se projeter sur la suite des évènements, avant tout pour aider ses compères : "Dimanche, ce sera tout pour les grimpeurs et la victoire d'étape. On a une bonne carte avec Guillaume Levarlet."

Le classement de l'étape

1. VACHON Florian (Bretagne-Schuller)
2. WYSS Danilo (BMC)
3. KORETZKY Clément (La Pomme-Marseille)

Le classement général 

1. VACHON Florian (Bretagne-Schuller)
2. WYSS Danilo (BMC)
3. RIBLON Christophe (AG2R La Mondiale)

Les déclarations complètes

Nicolas Guillé, directeur sportif :  "Ce n'a pas été une course d'attente. Deux équipes ont fait la descente, à 40 bornes de l'arrivée. Le peloton s'est coupé en trois. On avait que Laurent Mangel devant. BMC, Radio Shack et Sky ont alors roulé pour que ça ne revienne pas de derrière. Laurent lance son sprint de trop loin et se fait déborder sur la ligne par Florian Vachon. Il avait vraiment la victoire dans les jambes... Il fait une erreur parce qu'il a alors pris le vent. Vachon était calé dans sa roue : il n'avait plus qu'à le doubler. Ca se paye cash. Et après on apprend qu'il est déclassé. Apparemment il a fait une vague et il y a aussi eu une chute. C'est plutôt décevant, mais surtout pour lui, car il était capable de gagner. Et puis on a Guillaume Levarlet et Yannick Talabardon, qui avaient de l'espoir pour le classement général, qui ne sont pas devant : ils se retrouvent bien sûr avec un handicap..."

Laurent Mangel, 2e déclassé : "J'étais vraiment très bien. J'ai regardé qui emmenait le groupe, j'ai essayé de voir quels sprinteurs étaient là, je me suis abrité derrière Jens Voigt. J'ai pu rester aux avant-postes jusqu'au bout. Mais j'ai lancé aux 250 mètres. Ca a été mon erreur... J'ai senti le vent de la droite alors j'ai petit à petit serré à gauche. Ca doit être pour ça que j'ai été déclassé... Pourtant, aux 50 mètres, un coureur avait explosé ma roue. C'est une grosse déception. J'étais très proche... On avait repéré la descente la veille et c'était sûr que ça allait casser. On voulait jouer la carte Jonathan Hivert mais il s'est fait piéger. Je vais essayer de récupérer pour le chrono de cet après-midi. Dimanche, ce sera tout pour les grimpeurs et la victoire d'étape. On a une bonne carte avec Guillaume Levarlet."
 

Nos actualités

Voir toutes les actualités

Paris-Tours : une course maîtrisée...

SIMON CATAL1
Aujourd'hui, dimanche 13 octobre, l'équipe Sojasun termine sa saison par la prestigieuse classique : Paris-Tours. Pour la première fois depuis 2010, Paris-Tours s'est achevé sur un sprint final massif. La forte motivation des coureurs pour finir en beauté n'aura été suffisante pour battre...
En savoir plus...

Paris-Tours : dernière course en...

Besseges 14 Hivert
Dimanche 13 octobre se déroulera la 107ème édition de Paris-Tours (235 km). Les coureurs de l'équipe Sojasun seront confrontés à des spécialistes du sprint et tenteront de finir en beauté sur cette classique de prestige. Jonathan Hivert qui a terminé 8ème en 2012 sera l'une des chances...
En savoir plus...

Paris-Bourges : un top 10 pour...

Lemoine OHN
La 63ème édition de Paris-Bourges s'achève sur une victoire de John Degenkolb (team Argos-Shimano). Malgré un parcours relativement facile, le vent a sensiblement gêné l'avancée des coureurs. Cyril Lemoine termine 9ème après un sprint final très serré.
En savoir plus...

Paris-Tours : une course maîtrisée...

SIMON CATAL1
Aujourd'hui, dimanche 13 octobre, l'équipe Sojasun termine sa saison par la prestigieuse classique : Paris-Tours. Pour la première fois depuis 2010, Paris-Tours s'est achevé sur un sprint final massif. La forte motivation des coureurs pour finir en beauté n'aura été suffisante pour battre...
En savoir plus...
Voir toute l'équipe cycliste Sojasun