SIMON CONFIRME A BARCELONE


Gagner une étape sur le World Tour, c'est fort. En gagner deux, c'est encore mieux. Julien Simon s'était imposé, vendredi, sur les routes du Tour de Catalogne, offrant à Saur-Sojasun son premier succès à ce niveau depuis l'existence de la structure. Il s'est tout de suite mis en tête de remettre le couvert. Mission accomplie à Barcelone. "Que du bonheur", résume le Breton, aux anges.

Saur-Sojasun a couru pour gagner

Une nouvelle étape casse-patte pour un Tour de Catalogne riche d'opportunités. A Barcelone, Julien Simon pouvait une fois encore exprimer ses qualités d'explosivité. "On s'était accordé une journée de récupération samedi en ne se concentrant que sur le circuit final, explique son DS Lylian Lebreton. L'idée, c'était de gagner celle de ce dimanche." Pour cela, les Saur-Sojasun ont fait le boulot, roulant avant la dernière bosse, à la poursuite du dangereux Luis Leon Sanchez. Dans l'ascension, courte mais intense, l'idée était de porter Julien Simon dans les premières positions du peloton. Après, tout était possible.

Heulot : "On a toujours été persuadé qu'il était capable de ça"

"J'ai fait la descente à bloc, raconte Julien Simon. Au kilomètre, il y avait une chicane. Ca s'est retassé et j'ai pu remonter dans les dix. Après le virage à droite, je me suis dit : dès que tu vois la ligne, il va falloir foncer !" Et personne n'a pu rivaliser avec le coureur de Saur-Sojasun, facile vainqueur, si bien qu'il a été en mesure de "savourer". "C'est super pour Julien, super pour collectif, résume Stéphane Heulot. Lylian Lebreton, les autres dans le groupe et moi-même, on a toujours été persuadé qu'il était capable de ça." Il va maintenant falloir répéter.

Le classement de l'étape

1. SIMON Julien (Saur-Sojasun)
2. GAVAZZI Francesco (Astana)
3. CUNEGO Damiano (Lampre)

Le classement général

1. ALBASINI Michael (GreenEDGE)
2. SANCHEZ Samuel (Euskaltel-Euskadi)
3. VAN DEN BROECK Jurgen (Lotto-Belisol)
18. FEILLU Brice (Saur-Sojasun)

Les déclarations complètes

Julien Simon, vainqueur de l'étape : "Que du bonheur ! Pour tout le monde, pour toute l'équipe. On a roulé tous ensemble avant la dernière bosse. En haut, je savais qu'il fallait basculer près de la tête. Les gars m'ont encouragé pour être dans les quinze premiers. J'ai fait la descente à bloc. Au kilomètre, il y avait une chicane. Ca s'est retassé et j'ai pu remonter dans les dix. Après le virage à droite, je me suis dit : dès que tu vois la ligne, il va falloir foncer ! J'ai gagné et j'ai même pu savourer. Je pense que cette semaine, on a surpris pas mal de monde..."

Lylian Lebreton, directeur sportif : "Ils sont forts, très forts... On s'était accordé une journée de récupération samedi en ne se concentrant que sur le circuit final. L'idée, c'était de gagner celle de ce dimanche. L'avantage, c'est qu'on avait une montée et une descente avant de se diriger vers la ligne, et ce sont des routes que les coureurs connaissaient pour les avoir repérées la semaine dernière. Jean-Marc Marino et Fabrice Jeandesboz ont été parfaits. On voulait mettre Julien dans les dix au sommet pour qu'il puisse s'exprimer et faire la descente. S'il était au delà de la vingtième place, ça aurait été compliqué. On a donc fait comme si l'arrivée était là-haut. Ils l'ont fait avec sérénité et confiance. Ils sont épatants..."

Stéphane Heulot, manager général : "C'est vraiment génial. Déjà samedi Julien s'est battu alors que ce n'était pas forcément un sprint dans ses cordes. Aujourd'hui il prouve qu'il a pris confiance. Ses coéquipiers ont fait un super bon travail. C'est du World Tour quoi ! Je suis très content de relire ce que je disais avant ce Tour de Catalogne parce que je n'avais vraiment pas tort. L'objectif est plus que rempli. C'est super pour Julien, super pour collectif. Lylian Lebreton, les autres dans le groupe et moi-même, on a toujours été persuadé qu'il était capable de ça. Des fois, on avait l'impression de vendre du vent mais ce n'était pas pour lui faire plaisir : on savait qu'il avait des qualités physiques à la Fédrigo, à la Vinokourov. Mais il fallait aussi le mental pour exprimer son explosivité incroyable. Il a vraiment un registre d'expression immense et vivement les Ardennaises, mais aussi le Tour de France. Il n'y a plus de questions à se poser. La Flèche wallonne, par exemple, ça correspond à ses qualités..."
 

Nos actualités

Voir toutes les actualités

Paris-Tours : une course maîtrisée...

SIMON CATAL1
Aujourd'hui, dimanche 13 octobre, l'équipe Sojasun termine sa saison par la prestigieuse classique : Paris-Tours. Pour la première fois depuis 2010, Paris-Tours s'est achevé sur un sprint final massif. La forte motivation des coureurs pour finir en beauté n'aura été suffisante pour battre...
En savoir plus...

Paris-Tours : dernière course en...

Besseges 14 Hivert
Dimanche 13 octobre se déroulera la 107ème édition de Paris-Tours (235 km). Les coureurs de l'équipe Sojasun seront confrontés à des spécialistes du sprint et tenteront de finir en beauté sur cette classique de prestige. Jonathan Hivert qui a terminé 8ème en 2012 sera l'une des chances...
En savoir plus...

Paris-Bourges : un top 10 pour...

Lemoine OHN
La 63ème édition de Paris-Bourges s'achève sur une victoire de John Degenkolb (team Argos-Shimano). Malgré un parcours relativement facile, le vent a sensiblement gêné l'avancée des coureurs. Cyril Lemoine termine 9ème après un sprint final très serré.
En savoir plus...

Paris-Tours : une course maîtrisée...

SIMON CATAL1
Aujourd'hui, dimanche 13 octobre, l'équipe Sojasun termine sa saison par la prestigieuse classique : Paris-Tours. Pour la première fois depuis 2010, Paris-Tours s'est achevé sur un sprint final massif. La forte motivation des coureurs pour finir en beauté n'aura été suffisante pour battre...
En savoir plus...
Voir toute l'équipe cycliste Sojasun